collectionneurs

Quel modèle choisir ?







Pourquoi collectionner ?

Le plaisir doit rester le moteur de cet investissement.

Soit il nous rappel notre enfance par son odeur, sa relation avec la route ou par la manipulation d’un mécanisme d’ouverture de vitre.

Le craquement spécifique et anormal d’une boite de vitesses.

Tous ces signes sont et doivent demeurer du plaisir. Ces éléments sont vrais pour une 4 ,3 ou 2 roues…

Que collectionner ?

quelle-vehicule--ancien-collectionner.jpg

Dans le cas d’un passionné le choix se portera sur un investissement raisonné ou non. Sa seule motivation sera de posséder le modèle qui le fait fantasmer depuis des lustres.

Une ancêtre, une avant ou après guerre, Young timers ( années 90).

La voiture de ses 20 ans ou celle de son père.

En fonction de son budget sans jamais le dépasser au risque  que cet achat plaisir devienne un cauchemar.

Comment collectionner ?

 

Le plaisir de posséder un modèle pour l’utiliser régulièrement, pour des sorties, en famille , pour de courts ou de longs trajets mais aussi le mettre dans son salon (plus souvent pour une moto).

Une seule voiture, se créer une collection, en club ou seul sont autant de choix qui s’offrent au collectionneur.

 

comment-collectionner-voiture.jpg

Comment choisir son ancienne ?

detail-moteur-vieille-moto.jpg

La première chose à faire et à bien faire est de retracer l’historique. Il conviendra toujours de valider un historique ; même tumultueux , que celui inconnu. Si l’historique n’est pas clairement démontré c’est qu’il est douteux. ( kilométrage falsifié, véhicule accidenté à plusieurs reprises sans traçabilités de ou des remises en états ou reconstruit avec plusieurs autres). Un véhicule qui a été accidenté n’en demeure pas moins « collectionnable » si tout est claire et donc traçable.

Son palmarès lorsqu’il s’agit d’un véhicule de compétition. Il doit être équipé du moteur et boite de vitesses originels.

Son état, dans son jus et complet et utilisable, dans son jus mais à restaurer ou à remettre dans sa configuration d’origine car modifié.

Chaque idée peut générer un sous ensemble mais il faut aussi s’inquiéter de la façon dont on doit immatriculer son ancienne. Faut-il céder à la carte grise de collection ou pas, doit on la faire expertiser ou comment l’assurer ?

Il faut aussi appréhender la flambée des prix puis le calme qui suit ou la fiscalité (sur les cartes grises collection uniquement) liée aux transactions.

Il convient aussi de comprendre et d’analyser pourquoi les cotes des spécialistes sont parfois aussi éloignés de la réalité .

Enfin quel est l’avenir de la collection dans le monde  qui nous entour et qui fait des passionnés de véritables terroristes?

Le collectionneur peut être montré du doigt par certains écolo-radicaux parce que le véhicule nuit à la qualité de l'air, mais un véhicule de collection est aussi partie intégrante du patrimoine industriel, bien que de celui du collectionneur lui-même.

La voiture d’aujourd’hui est elle collectionnable demain ?

Et aussi préciser qu'on peut collectionner des voitures modernes neuves (le gars qui achète une Porsche 991 GT3 pack Touring ou une Lamborghini  Huracan Performante...).

lamborghini-huracan-performante.jpg

Avant d'acheter votre ancienne, faites appel à un expert Autotribu

Après un examen et un essai poussé du véhicule, ce professionnel vous remettra un rapport d’expertise complet. Vous effectuerez ainsi une transaction en toute confiance.

Missionner un expert

Pour rester connecté avec Autotribu